Vivre dans la Dualité vs Vivre dans la Neutralité (3e de 3 articles)

Exemple concret de l’impact du jugement dans notre vie ainsi que de la compassion

 

***

Si vous désirez bénéficier pleinement de la lecture de cet article, je vous invite à lire au préalable, les deux premiers articles de la  série de 3 articles intitulés: “L’impact du jugement dans votre vie” et “La Nature Véritable de la Compassion.

***

Maintenant que vous êtes plus conscient de l’influence sournoise du jugement dans votre vie ainsi que de la légèreté, la fluidité et de la simplicité que la compassion vous offre, je vous invite à plonger au coeur de l’essence de la dualité, afin d’en saisir les pièges et celle de la neutralité, pour vivre en pleine liberté.

C’est un sujet qui peut sembler subtil, de prime abord… tant que nous ne sommes pas conscients des effets dans notre vie, nous ne saisissons pas la différence… ou bien, on peut très bien croire que c’est la vie et que nous n’avons d’autres choix que de vivre avec les conséquences de la dualité. Toutefois, la profondeur de l’expérience de la dualité et de la neutralité ainsi que toutes leurs ramifications dans notre vie sont très réelles et tangibles. Il est absolument possible de demeurer dans un état de neutralité et d’accueillir une vie tellement enrichissante, prospère et amusante. Il suffit d’en être conscient, de faire des choix différents et d’être “willing” à nous ouvrir à recevoir des “idées” qui gravitent au-delà de la conscience de masse.

Je vous propose donc de prendre un exemple concret d’une situation que je raconte très souvent lors d’ateliers ou de retraites… en allant encore plus en profondeur dans les différentes nuances et tonalités d’une tranche de vie d’une dame et d’un jeune homme.

Les nuances et les tonalités dont je parle ici représentent les diverses fréquences vibratoires créées par les pensées et les émotions vécues par nos personnages. ☺

Tranche de vie vécue dans la dualité

Prenons l’exemple d’une dame monoparentale qui reconduit ses enfants à la garderie le matin, stressée par tous les aléas de la vie ainsi que toutes les tâches qu’elle a à effectuer durant la journée, autant au travail qu’à la maison. Se jugeant constamment pour tout ce qui n’est pas à la hauteur de ses attentes ou de celles de la société… activant les archives mentales, qui sont en fait les croyances qu’elle a acceptées, consciemment ou non et les émotions cristallisées en elle, suite à tellement de retenue pour correspondre, encore une fois, aux attentes de la société. Ce faisant, cette vibration d’auto-jugement, de découragement, d’impuissance et même de colère, tourbillonne vers le bas et crée des expériences de limites, de contractions, d’obstacles et de difficultés.

D’un autre côté, prenons un jeune homme, stressé lui aussi par son style de vie, ses incertitudes et ses questions sans réponses, utilisant la vitesse pour combler ses besoins d’adrénaline et pour contrer une frustration et un sentiment de révolte agissant constamment en sourdine. De son côté, il se juge aussi très fort… même s’il ne le partage pas ouvertement. Il se fait dire régulièrement par ses proches ou par la société qu’il ne réussira pas dans la vie, qu’il n’est pas responsable, donc qu’il ne mérite pas le succès tellement désiré. Ces pensées créent des émotions en lui, qu’il tente de repousser, mais sans succès, d’où son besoin de s’évader à travers la vitesse, par exemple. Évidemment, d’autres moyens de libérer la pression peuvent aussi être utilisés, comme l’alcool et les drogues.

Donc un matin, ils sont sur la route tous les deux dans des secteurs différents, sans nécessairement se connaître, ressentant le poids du stress occasionné par cet auto-jugement quotidien qui s’alourdit de plus en plus… et à un certain moment, leur chemin se croise et ils ont une collision.

Qu’elle est la première réaction de la majorité des gens? Considérer la dame comme une victime de la situation et le jeune homme comme un écervelé insouciant, n’est-ce pas? Alors qu’au niveau vibratoire, ils se sont rencontrés lors d’un rendez-vous énergétique… en effet, dans la dualité / polarité, les molécules vibrant à la même fréquence se rencontreront immanquablement. Alors lorsque ces deux êtres se sont retrouvés sur la route au même moment et que leur signal vibratoire émettait une vibration similaire… ils se sont rencontrés, tout simplement, sous la forme d’une collision, qui elle aussi, vibrait à une fréquence similaire. C’est ce que j’appelle un rendez-vous énergétique!!!

 

Signal vibratoire de la dame (colère, découragement, je ne suis pas à la hauteur)

+

Signal vibratoire du jeune homme (je ne suis pas à la hauteur, frustration, révolte)

=

Signal vibratoire de la collision

 

Bon! Ce n’est pas l’idéal, n’est-ce pas? Sachons que lorsque nous vibrons à une fréquence de polarité / dualité, nous sommes sous l’emprise de la Loi de l’Attraction et invariablement, nous valsons entre le positif et le négatif. Le jugement prend sa source dans la dualité… ☺

Une autre avenue vous est offerte

Je vous propose une autre avenue maintenant… une approche de neutralité qui provient de la connexion au coeur! Dans cette neutralité, nous transcendons littéralement la polarité et nous accédons à la nature même de notre Essence.

Comment faire me direz-vous? Et bien, pour débuter, il est très important de reconnaître où vous en êtes… et de l’accueillir en vous permettant de ressentir les diverses émotions qui remontent à la surface et surtout, de RESPIRER à travers les différentes sensations.

Prenons l’exemple d’un iceberg où la majorité de sa superficie se retrouve sous la surface, invisible mais pourtant bien réelle; alors qu’un petit pourcentage seulement réside à l’extérieur, visible par tous.

Vivre dans la dualité, c’est repousser de toutes ses forces la partie invisible, que nous considérons comme négative, voulant même se faire croire qu’elle n’a pas d’influence dans notre vie… cette partie est créée par les croyances, les patterns de pensées et de comportements appris pour survivre ainsi que les émotions cristallisées. Alors, même si on tente de les nier, de les repousser ou de les contourner, ells seront toujours présentes et auront un impact majeur dans tous les secteurs de notre vie. Nous aurons à fournir des efforts constants pour demeurer à la surface, considérée comme positive, et tout mettre en place pour survivre dans un monde de compétitions sans fin. Ce style de vie existe, bien sûr… mais il est drainant et épuisant.

Vivre dans la neutralité, quant à elle, c’est d’accueillir TOUT ce qui est, sans juger une expérience comme étant positive ou négative… c’est de nager et de plonger au coeur de la vie, autant dans la partie visible qu’invisible. C’est de vivre avec l’émerveillement et la curiosité d’un enfant, tout en ayant la maturité d’un adulte en pleine conscience. C’est de s’ouvrir à une vie de pleine liberté, de légèreté, de simplicité, de fluidité et d’abondance dans absolument tous les secteurs de notre vie. Ce qui est requis pour vivre ce Style de Vie Ultime? Le courage et la “willingness” de plonger dans l’inconnu… d’expérimenter, de voir, de ressentir, d’entendre de nouvelles idées… de les mettre en pratique afin de les vivre par nous-mêmes et finalement de l’intégrer dans notre quotidien.

Voici ce qui est non seulement possible et disponible… mais accessible à tous!

Et c’est à partir de cet espace de neutralité que nous accédons à la véritable compassion.

Tranche de vie vécue dans la neutralité

Donc, dans l’exemple précédent, la dame pourrait très bien vivre le même type d’expériences mais sans se juger… en étant totalement ouverte et en compassion avec elle-même. Ce qui, générerait des expériences vibrant de plus en plus à une fréquence vibratoire élevée… métamorphosant son style de vie en lui offrant des choix différents à travers des opportunités de liberté, de légèreté, de simplicité et de fluidité dans tous les aspects de sa vie.

Même chose pour le jeune homme… même en entendant régulièrement des jugements concernant son avenir et ses capacités, en plongeant au coeur de la neutralité de son coeur, il accéderait à la compassion pour lui-même… serait beaucoup plus paisible et en harmonie… et n’aurait plus besoin d’utiliser la vitesse comme évasion au surplus de pression.

Dans cet espace de neutralité, on ne parle plus de rendez-vous énergétiques provoqués par la Loi de l’Attraction, mais plutôt de l’accueil de toutes les ressources que l’Univers met à notre disposition, en toute neutralité.

Vous pouvez maintenant voir que les expériences vécues dans cette neutralité nous amène toujours plus vers des expériences légères, fluides, harmonieuses et abondantes… car c’est la nature même de l’Univers et nous nous ouvrons à TOUT recevoir.

Je vous souhaite d’accueillir TOUT ce qui est disponible pour vous… tous ces magnifiques cadeaux et trésors que l’Univers met à votre disposition. Vivre dans la neutralité est la clé pour y accéder!

Ce serait une grande joie pour moi de lire votre expérience de la neutralité… soit via notre page Facebook ou notre blogue!!!

Bon accueil!

Sylvie Olivier

 

 

 

 

 

 

 

 

3 Commentaires
  • Annick Corriveau
    Publié à 12:09h, 23 Mars

    Quel bel article! J’ai justement vécu un accrochage, dernièrement, alors que j’ai touché légèrement la portière d’une autre voiture en ouvrant la mienne. Ça a déclenché toute une colère chez la propriétaire de cette voiture! J’ai accueilli la situation et j’ai dédommagé la dame. Ça m’a permis de voir le chemin que j’avais parcouru. Alors qu’avant de connaître le Golden Heart, cette situation m’aurait stressée et m’aurait encore davantage plongée dans le conflit et le manque; j’ai vécu l’expérience emplie d’un sentiment d’abondance, de sérénité et de légèreté. J’ai pu laisser remonter des résidus de culpabilité et du besoin d’avoir raison. Sans me juger, j’ai respiré à travers eux pour les laisser se dissoudre. Je vois combien cet « incident », vécu dans la neutralité, était en fait un cadeau de l’Univers pour m’assister à prendre encore plus d’expansion… Dites-moi Sylvie, en quoi était-ce aussi un cadeau pour la dame qui a vécu cette situation avec moi?

  • Sylvie Olivier
    Publié à 15:30h, 23 Mars

    Bonjour Annick! Merci pour votre message enthousiaste et surtout, bravo pour votre expérience de neutralité!

    Cette expérience a assisté la dame en question à voir une façon différente de « réagir » face à une situation stressante et où elle se sentait confrontée. En bout de ligne, elle a reçu ce qu’elle désirait, c’est-à-dire une compensation. Toutefois, elle a été déstabilisée par votre calme. La prochaine fois qu’elle vivra une situation qui stimulera la mémoire de cet événement, la qualité de votre calme remontera à sa conscience et elle aura l’opportunité de faire un autre choix.

    Il se pourrait très bien qu’à un certain moment, ce soit elle qui abîme le bien d’autrui… et elle ressentira la culpabilité et en même temps, elle se souviendra de votre légèreté et de votre façon d’accueillir l’expérience que vous avez co-créée ensemble.

    Voilà le pouvoir de vivre dans la neutralité!

  • Annick Corriveau
    Publié à 18:32h, 24 Mars

    Merci beaucoup, Sylvie!

Publier un commentaire
Golden Heart Wisdom
error: Contenu protégé!